Aucune place disponible Promo!

Droit et technologies : de la signature électronique à l’intelligence artificielle, survol de l’impact des TIs sur notre pratique juridique – Le 6 décembre 2023

200,00 $

Formation de 3 heures admissibles pour les heures obligatoires auprès de la Chambre des notaires du Québec et du Barreau du Québec, donnée par Me Gilles de Saint-Exupéry, avocat.

Date : mercredi 6 décembre 2023, de 8 h 45 à 12 h

Mode de formation et lieu : en ligne via ZOOM


Une réduction de 40,00 $ s’applique sur cette formation pour les abonnés aux groupes de discussion et service-conseil et pour les jeunes professionnels de 5 ans et moins de pratique, notaires et avocats.

Veuillez vous connecter à votre compte pour voir le coût lié à votre statut et vous inscrire personnellement.

Il ne reste plus de place

Obtenez une réduction de 20 % sur cette formation en vous abonnant aux groupes de discussion et service-conseil ou en vous créant un compte Magistrum comme jeune professionnel de 5 ans et moins de pratique, avocats ou notaires.

Description

Droit et technologies : de la signature électronique à l’intelligence artificielle, survol de l’impact des TIs sur notre pratique juridique

Les technologies ont influencé les règles de preuve et contractuelles, modifié les processus juridiques et créé de nouveaux domaines juridiques. Elles ont posé des défis notamment en matière de responsabilité civile, de propriété intellectuelle et de protection des données. Tous ces enjeux sont complexes et en constante évolution, et le droit, notre système judiciaire et ses acteurs (notaires, avocats, paralégales et clients) doivent s’y adapter.

Dans le cadre de cette formation, nous survolerons ces questions et regarderons comment le droit s’adapte à cette réalité. Nous finirons par traiter des grandes questions que soulèvent la montée en puissance de l’intelligence artificielle et l’impact que celle-ci pourrait avoir sur nos législations, mais également sur la pratique quotidienne des juristes.

  1. L’impact des technologies sur le droit.
  2. Adaptation de la pratique juridique et de ses acteurs (notaires, avocats, paralégales et clients).
  3. Perspective sur l’intelligence artificielle dans le monde du droit